LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Films depuis 2009 > Année 2022 > Illusions perdues > Illusions perdues

Illusions perdues

Articles de cette rubrique


Illusions perdues (Illusions perdues)

samedi 15 janvier 2022 par Cramés
Film précédentFilm suivant

Pour agrandir cliquer sur l’image

Soirée spéciale samedi 22 janvier à 19h
Présenté par Daniel Schneidermann et Claude Sabatier

Film français (octobre 2021, 2h30) de Xavier Giannoli avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste, Xavier Dolan, Salomé Dewaels, Jeanne Balibar, Gérard Depardieu, André Marcon, Louis-Do De Lencquesaing et Jean-François Stévenin.
D’après le roman de Honoré de Balzac
Synopsis :Lucien est un jeune poète inconnu dans la France du XIXème siècle. Il a de grandes espérances et veut se forger un destin. Il quitte l’imprimerie familiale de sa province natale pour tenter sa chance à Paris, au bras de sa protectrice. Bientôt livré à lui-même dans la ville fabuleuse, le jeune homme va découvrir les coulisses d’un monde voué à la loi du profit et des faux-semblants. Une comédie humaine où tout s’achète et se vend, la littérature comme la presse, la politique comme les sentiments, les réputations comme les âmes. Il va aimer, il va souffrir, et survivre à ses illusions.

Article de Claude sur le roman d’Honoré de Balzac     Dossier de presse
Bande annonce     Post de Claude
BO France : 870000



Sur le roman de Balzac (Illusions perdues)

lundi 17 janvier 2022 par Claude

Illusions perdues, “volume-monstre” de 780 pages selon Balzac, 8ème de la grande fresque de La Comédie humaine, le meilleur et le plus long du romancier pour Proust, trouve place dans les “Études de moeurs”, à la fin de la section “Scènes de la vie provinciale”, juste avant les “Scènes de la vie parisienne”, ouvertes par Splendeur et misères des courtisanes. Ce roman tripartite, dont l’action se situe sous la Restauration, au début des années 1820, a fait l’objet d’une longue genèse et d’une publication heurtée, entravée par les dettes et brouilles éditoriales, s’étalant sur pas moins de 10 ans si l’on part de l’idée germinale.
La 1ère partie, intitulée finalement “Les deux poètes”, mettant en scène l’amitié provinciale et les rêves littéraires et créateurs de Lucien de Rubempré, roturier par son père pharmacien Chardon et noble par sa mère de Rubempré et de David Séchard, héritant de l’imprimerie d’un père avare et odieux, est parue en février 1837 sous le titre d’”Illusions perdues”, développant une nouvelle d’une centaine de pages conçue en 1833.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 467228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Films depuis 2009  Suivre la vie du site Année 2022  Suivre la vie du site Illusions perdues   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License