LES CRAMÉS DE LA BOBINE

Un Teen-Movie

mercredi 20 octobre 2010 par Bruno

Les Cramés de la Bobine proposent cette semaine à l’AlTiCiné Simon Werner a disparu du réalisateur français Fabrice Gobert, avec Ana Girardot, Jules Pelissier, Esteban Carvajal Alegria et Laurent Delbecque dans les rôles principaux.

L’histoire se déroule en 1992 dans une petite ville de la région parisienne. Suite à une fête arrosée, le corps d’un adolescent est découvert dans une forêt. Quinze jours plus tôt, des faits mystérieux avaient secoué un lycée de la même région : des traces de sang dans une classe et deux disparitions. Que s’est-il passé ?

Grande surprise du cinéma français, Simon Werner a disparu a été salué par la critique pour son audace artistique. Ce film surfe sur plusieurs genres cinématographiques : le teen-movie, le polar et le film d’épouvante.

Influencé par les films pour adolescents américains, Fabrice Gobert s’en démarque grâce à son choix narratif : il suit quatre personnages différents en quatre chapitres, chacun avec son propre style. Dans la même logique, reprenant quelques archétypes des teen-movies traditionnels – le sportif, la bimbo, le souffre-douleur, le premier de la classe, le comique – le réalisateur brouille les pistes "comme [si les acteurs] essayaient de se définir par rapport à ces modèles sans y parvenir vraiment : le sportif a la jambe dans le plâtre, le comique est drôle malgré lui, l’intello est mauvais en maths, la jolie fille est une cérébrale", dit-il.

Ce film étonnant, rythmé par la musique de Sonic Youth, baigne dans une atmosphère étrange et dans une époque qui rappellera des souvenirs à certains, le début des années 90 : une époque où les adolescents vivaient sans Internet, sans Facebook et sans téléphones portables.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 155 / 467228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Films depuis 2009  Suivre la vie du site Simon Werner a disparu   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License