LES CRAMÉS DE LA BOBINE

L’avis des Cramés de la Bobine au sujet des Contes de l’Âge d’Or

dimanche 28 février 2010 par Bruno

Ce n’est pas un film que proposent les Cramés de la Bobine cette semaine à l’AlTiCiné mais quatre films, quatre courts-métrages tournés par des réalisateurs roumains qui prouvent la vitalité du cinéma d’Europe orientale. Christian Mungiu, l’auteur de Quatre Mois Trois Semaines et Deux Jours, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2007, est à l’origine de ce projet qu’il a coordonné entièrement (voir cet article). Les Contes de l’Âge d’Or ont été projetés en sélection officielle à Cannes en 2009 dans la catégorie « Un Certain Regard ».

Le titre de cette œuvre cinématographique pleine de fantaisie, d’humour noir et de lucidité sur la Roumanie des années 80 explique à lui seul le fil conducteur de ces quatre films : évoquer au travers de contes modernes, ou plutôt de « légendes urbaines », la Roumanie sous l’ère du dictateur communiste Nicolae Ceaucescu (1965-1989). La propagande de ce chef d’État mégalomane avait pompeusement présenté la période de son règne comme un « Âge d’Or ». La réalité était bien entendu tout autre : la Roumanie était un pays plongé dans une grande misère et devait malgré tout obéir à des ordres insensés de son chef.

Les quatre films des Contes de l’Âge d’Or parlent de cette vie quotidienne difficile en mettant en image des légendes urbaines transmises par le bouche-à-oreille, « sujet de conversation principal lors des longues queues dues au rationnement » nous dit Christian Mungiu.

Dans ces contes absurdes ou surréalistes, le public découvrira tour à tour l’histoire d’un modeste village en pleine préparation de la visite officielle de personnalités du parti communiste roumain, le dilemme d’un policier désireux de tuer son cochon (un cadeau de Noël !) sans alerter ses voisins ou encore la mésaventure d’un photographe officiel aux prises avec la censure à cause d’un cliché de Ceaucescu.

Ces courts-métrages sont des contes drôles, fantaisistes, surréalistes mais aussi cruels et sans concession sur une dictature ubuesque et que nos démocraties occidentales ont soutenue des années durant. Vingt ans après la chute des régimes communistes européens, les Cramés de la Bobine proposent de revenir sur cette période avec un film d’une très grande originalité.

Bruno Chiron


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 267 / 467228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Films depuis 2009  Suivre la vie du site Les Contes de l’âge d’or   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License