LES CRAMÉS DE LA BOBINE

L’avis des Cramés de la Bobine au sujet d’Adieu Gary

vendredi 25 septembre 2009 par Bruno

Pour cette saison 2009-2010, le premier film proposé par les Cramés de la Bobine est une comédie dramatique de Nassim Amaouche avec Jean-Pierre Bacri et Yasmine Belmadi dans les rôles principaux. Il a obtenu le Grand Prix de la Semaine de la Critique au dernier Festival de Cannes.

Dans une petite ville de l’Ardèche, Samir, jeune homme désabusé de retour de prison retourne vivre auprès de son père Francis. Ce dernier, veuf et ancien ouvrier, s’évertue à entretenir une ancienne machine, relique de ses années d’activités professionnelles. Autour de ces deux hommes gravitent également la belle Nejma, qui voudrait bien quitter le village ou Maria qui fait croire à son fils José, adolescent paumé, que son père n’est autre que Gary Cooper.

Le réalisateur Nassim Amaouche a délibérément choisi de faire de cette histoire d’une cité frappée par la crise une sorte de western, avec quelques archétypes propres à ce genre cinématographique : une ville fantôme, la chaleur accablante ou les bourrasques de sable. Sous oublier la présence fantomatique de Gary Cooper. Cette chronique marque une manière originale d’inscrire la réalité sociale de notre époque dans le cadre légendaire d’un western de John Ford ou de Sergio Leone. Au final Adieu Gary est une comédie dramatique engagée convaincante autant qu’un bel hommage au cinéma.

Film âpre, généreux et mélancolique, Adieu Gary a été une des belles surprises du dernier Festival de Cannes. Il a cependant été endeuillé par le décès accidentel de Yasmine Belmadi quelques jours avant la sortie de ce long-métrage.

Bruno Chiron

Adieu Gary


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 338 / 467228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Films depuis 2009  Suivre la vie du site Année 2009  Suivre la vie du site Adieu Gary   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License