LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Cigarettes et chocolat chaud > Cigarettes et chocolat chaud

Cigarettes et chocolat chaud

Articles de cette rubrique



Fiche
(Cigarettes et chocolat chaud)

jeudi 9 mars 2017 par Cramés
Film précédentFilm suivant
WEEK END JEUNES RÉALISATEURS 1er et 2 avril 2017 2017

Animé par Alain Riou

Nominé au César et au Festival du Film d’Angoulême -

Samedi 1er Avril à 20h30

Film français (décembre 2016, 1h38) de Sophie Reine avec Gustave Kervern, Camille Cottin, Héloïse Dugas, Fanie Zanini, Thomas Guy,Franck Gastambide, Mathieu Métral et François Bureloup

PREMIER LONG MÉTRAGE

Synopsis : Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

Article de Marie-Annick *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Horaires
Voir les photos du Week End


Une comédie familiale (Cigarettes et chocolat chaud)

vendredi 24 mars 2017 par Marie-Annick

Sophie Reine, la réalisatrice de « Cigarettes et chocolat chaud », est avant tout une monteuse dont le travail et le talent ont été récompensés par un César en 2009 pour le montage du « Premier jour du reste de ta vie », un film de Rémi Bezançon, avec lequel elle a travaillé à plusieurs reprises.
D’abord assistante auprès de Martine Giordano, elle-même monteuse pour Maurice Pialat et André Téchiné, elle travaille ensuite pour des cinéastes dont les univers sont fort différents. Citons « My sweet pepperland » d’Hiner Saleem, « Dégradé » des frères Nasser ou encore « Populaire » de Régis Poinsard, parmi la quarantaine de films sur lesquels elle a travaillé.
Alors qu’elle était monteuse pour la société Mandarin, la directrice, enthousiasmée par les histoires qu ’elle racontait sur son enfance et sa famille, lui suggère de les mettre en scène dans un petit film. C’est ainsi que Sophie Reine réalise en 2010 « Jeanine ou mes parents n’ont rien d’exceptionnel », un court métrage remarqué et diffusé à plusieurs reprises sur Canal plus.
Portée par ce succès et les encouragements de son entourage professionnel, elle décide de passer au long métrage en réalisant « Cigarettes et chocolat chaud », qui reprend en partie l’univers et les personnages de « Jeanine ou mes parents n’ont rien d’exceptionnel ».
C’est une comédie familiale qui raconte la situation compliquée d’un père veuf qui fait ce qu’il peut avec ce qu’il a, dans la situation qui est la sienne. Mais quand une fois de plus il ne vient pas chercher sa cadette à la sortie de l’école, une assistante sociale vient enquêter sur la famille et impose au père un stage de parentalité, une mesure qui vise à éduquer les parents défaillants.
Dans ce long métrage partiellement autobiographique, mais qui reste une fiction, la cinéaste aborde un sujet plutôt grave où l’humour a toute sa place et réalise un film tendre, drôle et émouvant.
Gustave Kervern en père aimant mais débordé et Camille Cottin en assistante sociale arrimée dans ses principes mais peu à peu touchée par cette famille marginale, forment une équipe fort sympathique avec les deux jeunes comédiennes Fanie Zanini et Héloïse Dugas.
Amateurs de cacao ou tout simplement de bonne comédie, ne ratez pas « Cigarettes et chocolat chaud ».



Bande annonce (Cigarettes et chocolat chaud)

jeudi 9 mars 2017 par Cramés