LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Le Disciple > Le Disciple

Le Disciple

Articles de cette rubrique



Fiche
(Le Disciple)

jeudi 24 novembre 2016 par Cramés
Film précédentFilm suivant

Prix François-Chalais au Festival de Cannes 2016
Du 5 au 10 janvier 2017
Soirée-débat mardi 10 à 20h30


Présenté par Sylvie Braibant
Film russe (novembre 2016, 1h58) de Kirill Serebrennikov avec Petr Skvortsov, Viktoriya Isakova et Svetlana Bragarnik
Titre original :Uchenik
Synopsis : Veniamin, un adolescent pris d’une crise mystique, bouleverse sa mère, ses camarades et son lycée tout entier, par ses questions.
- Les filles peuvent-elles aller en bikini au cours de natation ?
- Les cours d’éducation sexuelle ont-ils leur place dans un établissement scolaire ?
- La théorie de l’évolution doit-elle être enseignée dans les cours de sciences naturelles ?
Les adultes sont vite dépassés par les certitudes d’un jeune homme qui ne jure que par les Écritures. Seule Elena, son professeur de biologie, tentera de le provoquer sur son propre terrain.

Article de Sylvie *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Horaires


Une quête du spirituel jusqu’à l’obscurantisme (Le Disciple)

lundi 19 décembre 2016 par Sylvie

"Le Disciple" (Outchenik) s’inscrit dans une filmographie russe récente, hantée par la religion, le retour à la foi. A rebours d’autres réalisateurs qui opposent églises (corrompues) et croyants (purs), le réalisateur Kirill Serebrennikov, plus connu pour ses mises en scène de théâtre, en particulier des œuvres de Gogol, raconte une quête du spirituel jusqu’à l’obscurantisme. Un lycéen de Kaliningrad, pratiquant néophyte, se lance dans une application littérale de la bible, jusqu’à contester l’enseignement dispensé dans son établissement, ou pourchasser les filles qui déambulent dans des tenues inconvenantes. Dans sa croisade intégriste, il entraîne un camarade, handicapé, et malléable, lui impose une conversion au radicalisme. Le film de près de deux heures est une adaptation d’une pièce de théâtre de l’auteur allemand Marius von Mayenburg, qui fut montée en Europe sous le titre encore plus explicite de "Martyr".

Le cinéaste a placé cette descente aux enfers à Kaliningrad, Königsberg jusqu’à la Seconde guerre mondiale. Une ville enjeu de toutes les passions, enclave russe depuis 1945, pointillé moscovite sur la mer Baltique, minuscule territoire restant de la puissance soviétique, coincée entre la Pologne et la Lituanie. Une cité qui n’est pas sans rappeler la ville natale de Kirill Semionovitch Serebrennikov, Rostov sur le Don, verrou convoité entre l’Ukraine et le Caucase. Le Disciple avait été présenté lors du Festival de Cannes 2016, dans la sélection "Un certain regard". Il a reçu plusieurs récompenses en 2016 dont le Prix François Chalais au Festival de Cannes, celui de la meilleure réalisation au Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, à Sotchi, et le Grand prix lors de la Semaine du cinéma russe à Londres.



Bande annonce (Le Disciple)

mardi 22 novembre 2016 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179673

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Le Disciple   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License