LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Rosemary’s Baby > Rosemary’s Baby

Rosemary’s Baby

Articles de cette rubrique



Rosemary’s Baby : fiche
(Rosemary’s Baby)

jeudi 26 novembre 2015 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Rétrospective Polanski



Dimanche 6 décembre 2015 à 17h
Présenté par Thierry Jousse


Film Britannique (vo, octobre 1968, 2h16) de Roman Polanski avec Mia Farrow, John Cassavetes et Ruth Gordon

Synopsis : Malgré les conseils de leur vieil ami Hutch, Guy Woodhouse et sa jeune femme, enceinte, s’installent dans un immeuble new-yorkais vétuste, considéré par leur ami comme une demeure maléfique. Aussitôt, leurs voisins, Minnie et Roman Castevet, vieux couple d’Europe centrale, imposent leur amitié et leurs services. Si Guy accepte facilement ce voisinage, Rosemary s’en inquiète...Mia

Article d’Annie *** Bande annonce *** Horaires


Un film d’horreur sans horreur (Rosemary’s Baby)

mercredi 18 novembre 2015 par Annie

En cette fin des sixties Roman Polanski signe avec Rosemary’s baby en 1968 son premier long-métrage 100% américain.
Rosemary’s baby est l’adaptation éponyme du best-seller d’Ira Levin paru seulement un an auparavant.
Ce thriller fantastique se hisse dès sa sortie au sommet du box-office et se voit reconnu par la critique comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma fantastique.
Deux fois nommé aux Oscars il vaut à Ruth Gordon, la si inquiétante voisine Minnie Castevet, l’Oscar du meilleur second rôle féminin.
Rosemary’s baby est un film d’horreur sans horreur, dénué d’effets spéciaux où rien n’est montré, tout est suggéré.
Tout repose sur la mise en scène brillantissime de Roman Polanski qui crée un climat angoissant, paranoïaque, soutenue par la partition oppressante de son compositeur fétiche Krysztof Komeda et bien sûr l’interprétation des deux acteurs principaux Mia Farrow et John Cassavetes.
Ces deux acteurs ont tellement marqué ces rôles de Rosemary et Guy Woodhouse qu’on a du mal à imaginer d’autres interprètes qu’eux. Pourtant en 1968 de nombreux noms avaient circulé : Julie Christie, Jane Fonda ou Sharon Tate pour Rosemary et Warren Beatty, Jack Nicholson ou Richard Chamberlain pour Guy.
Avec Repulsion en 1965 et Le locataire en 1976, Rosemary’s baby forme une trilogie ayant pour thème « l’horreur de la vie en appartement ».



Bande annonce (Rosemary’s Baby)

jeudi 22 octobre 2015 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 188224

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Rosemary’s Baby   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License