LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Party Girl > Party Girl

Party Girl

Articles de cette rubrique



Fiche
(Party Girl)

mercredi 24 septembre 2014 par Cramés

Film précédent - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

Caméra d’or prix Un Certain regard au Festival de Cannes 2014
Grand Prix au Festival de Cabourg 2014
Semaine du 2 au 7 octobre
Soirée-débat Mardi 7 octobre}

Présenté par Georges Joniaux
Film français (août 2014, 1h35) de Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis avec Angélique Litzenburger, Joseph Bour, Mario Theis

Synopsis : Angélique a soixante ans. Elle aime encore la fête, elle aime encore les hommes. La nuit, pour gagner sa vie, elle les fait boire dans un cabaret à la frontière allemande. Avec le temps, les clients se font plus rares. Mais Michel, son habitué, est toujours amoureux d’elle. Un jour, il lui propose de l’épouser.

*** Article de Georges *** Bande annonce *** Horaires


Un film sauvage, généreux et mal élevé (Party Girl)

mardi 30 septembre 2014 par Georges.J

Le film français Party Girl a reçu la Caméra d’or, premier prix remis lors de la cérémonie de clôture du 67ème Festival de Cannes. Nicole Garcia la présidente déclare : « c’est un film sauvage, généreux et mal élevé. » Nous sommes prévenus. Ce film réalisé par 3 jeunes réalisateurs Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis mêle réalité et fiction.
Un film remarqué et primé conçu par 3 réalisateurs ensemble, c’est déjà étonnant. Tourné avec des gens modestes à qui on ne donne que rarement le premier rôle l’est tout autant. Que ces acteurs soient la famille de Samuel Theis, chacun jouant son propre rôle… et que dans le rôle principal ce soit sa propre mère, est une autre surprise.
La mère, Cynthia Litzenburger bourlingueuse, fantasque et flamboyante joue, au plein sens du terme, le rôle de sa vie. Celui d’une femme soixantenaire, entraîneuse de cabaret, qu’un client fidèle et amoureux demande en mariage. C’est un personnage marquant, pour preuve les jeux de mots qu’il suscite : « la mature en danger » de Libération, la « sexygénaire » des Inroks…
De ce film, les critiques sont élogieuses, elles citent les frères Dardenne, Cassavettes, Pialat, Kechiche, Imamura, Nicholas Rey…Tant ! C’est bien le signe que ce film est certainement original et mémorable.



Bande_annonce (Party Girl)

mercredi 24 septembre 2014 par Cramés