LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Blancanieves > Blancanieves

Blancanieves

Articles de cette rubrique


Fiche (Blancanieves)

mercredi 20 février 2013 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

BLANCANIEVES

Semaine du 7 au 12 mars 2013

Primé au Festival de San Sebastian 2012, 10 fois primé au Goya 2013, nominé au Festival de Montpellier 2012.

Soirée-débat mardi 12 mars

Film espagnol (1h44, janvier 2013) de Pablo Berger avec Maribel Verdú, Daniel Gimenez-Cacho et Ángela Molina

Synopsis : Sud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de "Blancanieves". C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et surtout vers un destin à nul autre semblable.

Bande annonce *** Revue du net *** Article de Claude *** Journal des débats ***


Petite revue du net (Blancanieves)

mardi 26 février 2013 par Cramés

Guillemette Odicino

On se croirait dans une fresque de D.W Griffith : plans carrés, très larges, puis gros plans, très expressionnistes, sur les visages. On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec The Artist, qui paraît du coup un peu scolaire, avec son parti pris de faire du muet simplement pour rendre hommage au muet.

Lire l’article sur le site de Télérama




Une version tauromachique de Blanche-Neige (Blancanieves)

lundi 4 mars 2013 par Claude

Blancanieves a remporté 10 Goya : meilleurs film, scénario original, musique (Alfonso de Vilallonga), chanson ("No te puedo encontrar"), meilleurs actrice (Maribel Verdu) et espoir féminin (Macarena Garcia), meilleurs image, direction artistique, costumes et maquillage.

Au Sud de l’Espagne, dans les années 20, Carmen, belle jeune fille, a vu son enfance hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé oublié, Carmen fait une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui l’adopte et la surnomme Blancanieves ‒ aventure initiatique et réconciliation avec son passé.

Cette version tauromachique muette de Blanche-Neige, en noir et blanc, après le triomphe de The Artist de Michel Hazanavicius, est vraiment originale et décapante : papa torero impotent, marâtre jalouse et sadique chevauchant en guêpière son amant chauffeur et le cravachant, seringue de poison en piqué dans une pomme, forains minitoreros parodiant la corrida ‒ réminiscences du Freaks de Tod Browning ? ‒ dans une atmosphère expressionniste entre Murnau et Griffith.



Bande annonce (Blancanieves)

lundi 25 février 2013 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179336

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Blancanieves   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License