LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Foxfire > Foxfire

Foxfire

Articles de cette rubrique


Fiche (Foxfire)

vendredi 1er février 2013 par Cramés
Film précédent - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant
FOXFIRE

Semaine du 31 janvier au 5 février 2013

Primé au Festival de San Sebastian et nominé aux festivals d’ arras, de Gardanne et de Toronto en 2012

Soirée-débat mardi 5 février


Présenté par Sylvie


Film franco-canadien (vo anglais, 2h23, janvier 2013) de Laurent Cantet avec Raven Adamson, Katie Coseni et Madeleine Bisson

Synopsis : 1955. Dans un quartier populaire d’une petite ville des États-Unis, une bande d’adolescentes crée une société secrète, Foxfire, pour survivre et se venger de toutes les humiliations qu’elles subissent. Avec à sa tête Legs, leur chef adulée, ce gang de jeunes filles poursuit un rêve impossible : vivre selon ses propres lois. Mais l’équipée sauvage qui les attend aura vite raison de leur idéal.

Petite revue du net - - - - - - Bande annonce - - - - - - Article de Sylvie - - - - - - Journal des débats



Petite revue du net (Foxfire)

lundi 21 janvier 2013 par Cramés

Arnaud Schwartz

Relevant le double défi du film d’époque tourné en terre anglo-saxonne, Laurent Cantet, auteur de Ressources humaines (2000), palme d’Or à Cannes en 2008 avec Entre les murs , donne naissance à une œuvre très singulière, portée par une petite troupe de comédiennes jusque-là inexpérimentées mais à l’authenticité très convaincante.

Lire l’article sur le site de La Croix



Bande annonce (Foxfire)

dimanche 20 janvier 2013 par Cramés


Une sorte de fureur de vivre au féminin pluriel (Foxfire)

samedi 26 janvier 2013 par Sylvie

A l’évidence, l’adolescence, les passages de l’enfance, à l’adolescence puis au monde des adultes passionne le cinéaste français Laurent Cantet, dont on avait pu mesurer la maîtrise sur cette thématique dans "Entre les murs", palme d’or au festival de Cannes en 2008.

Foxfire, confessions d’un gang de filles, son dernier film est adapté de l’un des romans de Joyce Carol Oates, l’une des meilleures écrivaines de la scène littéraire américaine. Il raconte le regroupement, la fondation, les actions de plus en plus violentes - jusqu’au drame -, principalement contre les garçons et les hommes qui agressent les femmes, d’un groupe de jeunes filles dans l’Amérique des années cinquante, celle d’Eisenhower, marquée par l’après guerre, le maccarthysme et le début de la lutte pour les droits civiques des noirs.