LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Les Hauts de Hurlevent > Les Hauts de Hurlevent

Les Hauts de Hurlevent

Articles de cette rubrique


Fiche (Les Hauts de Hurlevent)

lundi 7 janvier 2013 par Cramés

Film précédent - - - - - — - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - - Film suivant

Semaine du 3 au 8 janvier 2013

Primé à la Mostra 2011 et nominé en 2012 à Londres et Toronto

Soirée-débat mardi 8 janvier 2013


Présenté par Henri


Film britannique (vo, 2h08, décembre 2012) de Andrea Arnold avec Kaya Scodelario, James Howson et Solomon Glave d’après le roman d’Emily Brontë

Titre original : Wuthering Heights

Synopsis : Angleterre – XIXème siècle. Heathcliff, un enfant vagabond, est recueilli par M. Earnshaw qui vit seul avec ses deux enfants, Hindley et Cathy, dans une ferme isolée. Heathcliff est bientôt confronté aux violences de Hindley, jaloux de l’attention de son père pour cet étranger. Le jeune garçon devient le protégé de Cathy. A la mort de M. Earnshaw, Cathy est courtisée par le fils de riches voisins, laissant peu à peu Heathcliff à la merci de Hindley. A l’annonce du prochain mariage de Cathy, Heathcliff s’enfuit. L’attachement fraternel qu’il vouait à Cathy se transforme alors en un amour obsessionnel.

Bande annonce - - - - - Petite revue du net - - - - Présentation par Bernadette — - - - Journal des débats



Petite revue du net (Les Hauts de Hurlevent)

vendredi 14 décembre 2012 par Cramés

-----
Noémie Luciani

Adaptant le célèbre roman d’Emily Brontë avec une fidélité et une intelligence du texte rares, cette version des Hauts de Hurlevent est aussi éblouissante par sa beauté plastique que glaçante par ses silences et ce qu’ils suggèrent.

Lire l’article complet sur le site du Monde




Bande annonce (Les Hauts de Hurlevent)

vendredi 14 décembre 2012 par Cramés


Présentation (Les Hauts de Hurlevent)

mardi 8 janvier 2013 par Bernadette

Le film les Hauts de Hurlevent a du mal à voir le jour, passant d’abord par les mains de 2 réalisateurs, avec les rôles donnés à des figures connues, sans parvenir à un résultat, avant que les producteurs ne fassent appel à Andrea Arnold, qui accepte de reprendre le projet et de relever un double défi :

- quitter l’univers sordide d’une Angleterre urbaine et contemporaine
- faire un film en costumes à travers l’adaptation d’un grand classique de la littérature britannique.

Cette nouvelle adaptation est la onzième au cinéma !!