LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Quelques heures de printemps > Quelques heures de printemps

Quelques heures de printemps

Articles de cette rubrique


Fiche (Quelques heures de printemps)

mardi 20 novembre 2012 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - - - - -
 : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - — - - -
Film suivant

Semaine du 8 au 13 novembre 2012



Soirée-débat mardi 13 novembre

Présenté par Annie


Film français (1h48, septembre 2012) de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Hélène Vincent et Emmanuelle Seigner.

Synopsis A 48 ans, Alain Evrard est obligé de retourner habiter chez sa mère. Cohabitation forcée qui fait ressurgir toute la violence de leur relation passée. Il découvre alors que sa mère est condamnée par la maladie. Dans ces derniers mois de vie, seront-ils enfin capables de faire un pas l’un vers l’autre ?

Bande annonce------Petite revue du net------Article d’Annie


Petite revue du net (Quelques heures de printemps)

mercredi 7 novembre 2012 par Cramés

Emmanuel Hirsch

Quelques heures de printemps ne défend pas une position idéologique, une certaine idée ce que serait idéalement une bonne façon de mourir. Telle n’est pas son ambition. Il évoque une destinée individuelle et nous permet de comprendre combien l’approche et les conditions de la mort s’avèrent, complexes, intimes et en fait toujours singulières.



<FONT SIZE=1>Bande-annonce</FONT> (Quelques heures de printemps)

mercredi 26 septembre 2012 par Cramés


Un film bouleversant (Quelques heures de printemps)

lundi 19 novembre 2012 par Annie

Plus encore que dans ses précédents films, "Je ne suis pas là pour être aimé" ou "Mademoiselle Chambon" Stéphane Brizé se révèle le cinéaste de la pudeur, de la délicatesse, mettant l’humain et sa complexité au centre de son œuvre.

Avec "Quelques heures de printemps" sur un sujet très fort, il réussit à faire un film d’une grande sobriété,