LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Tous les films > Shining > Shining

Shining

Film britannique (vostf 2h), réalisé par Stanley Kubrick, adaptation du roman de Stephen King, avec Jack Nicholson, Shelley Duvall et Danny Lloyd. Sortie : Novembre 1962 repris en octobre 1980.

Synopsis

Jack Torrance, gardien d’un hôtel fermé l’hiver, sa femme et son fils Danny s’apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés...

Shining, « l’anti-Psychose »

Sur Shining tout a été dit. Pourtant, on ne se fatigue pas de visiter les salons majestueux de l’Overlook Hotel en compagnie de la famille Torrance, de traverser ses couloirs sur les roues du tricycle de Danny, de retenir son souffle lorsque Wendy n’arrive pas à s’échapper par la fenêtre, lorsque Jack fonce dans le labyrinthe enneigé, lorsque Danny échappe a son père en revenant sur ses pas.

C’est sans doute le plus réussi des films de Stanley Kubrick, d’un cinéaste dont le projet a été d’emblée de ne réaliser que des chefs d’œuvre.

Une famille de trois membres – père, mère, fils – déménage dans un hôtel où papa a trouvé un boulot, et tous sombrent dans la folie. Par cette intrigue, qui stupéfie en raison de sa simplicité, Kubrick réuni en un seul dispositif d’épouvante toutes les situations du genre : la maison hantée, la violence domestique, le surnaturel, l’ogre et l’enfant, les spectres, la folie… Le propos est de toute évidence provocateur. C’est prendre tout ce qu’il y a de mineur et anonyme dans le cinéma commercial et en tirer un film absolu, personnel, inoubliable.

Film d’horreur, certes, Shining est pourtant une œuvre sur la plus ordinaire des configurations sociales : la famille américaine lambda. Jack a des velléités d’écrivain, velléités qui rendent plus évident sa médiocrité. Le personnage de Wendy stéréotype la mère américaine, et d’ailleurs l’actrice Shelley Duvall campe la même année Olive Oyl dans Popeye, caricature de la femme au foyer. Danny, avec sa belle casquette blonde, est le cliché photographique de l’enfant américain des années soixante-dix. Kubrick construit le scénario de manière à ce qu’aucun des trois personnages ne prenne le dessus sur les autres. La mise en scène invite le spectateur à se placer à la hauteur des personnages, mais ne choisit jamais d’en privilégier un sur les autres. C’est que le point de vue du film est celui, multiple et choral, de la famille. Un regard qui surplombe cette micro-société, se plaçant au dessus d’elle pour l´observer comme en laboratoire.
Shining est un anti-"Psychose". C’est ce que notait Oudard dans un des ses plus beaux textes : « Les inconnus dans la maison » (Cahiers du Cinéma n°317).

Tous les symboles de l’épouvante hitchcockienne se trouvent dans le film : la voix du fils schizophrénique, l’escalier qui porte à la chambre à coucher, la grande maison en haut de la colline. Il y sont, mais systématiquement renversés. Danny ne parle pas à une mère imaginaire mais à soi même. Wendy ne monte pas l’escalier, elle recule devant Jack. La vielle maison des Norman Bates devient le scintillant Overlook. Chez Kubrick ce n’est plus l’ancien qui fait peur. Plutôt, la présence des dispositifs technologiques et leur fâcheuse habitude à ne pas fonctionner quand on en a le plus besoin. Aussi, ce n’est pas la mère qui perturbe son sommeil, mais le père, Jack, dont le respire d’alcoolique violent donne la voix aux cauchemars de tous les enfants du monde.

Eugenio Renzi

Independencia

Bande annonce

Photos du film






Articles de cette rubrique


"Shining" / rencontre avec Eugenio Renzi, critique de cinéma (débats rétrospective Kubrick) (Shining)

vendredi 13 novembre 2009 par Claude
Le moment fort de notre récital Kubrick aura été la projection le dimanche 8 novembre, devant 32 spectateurs, de "Shining", le 11ème opus du cinéaste, en présence du critique de cinéma Eugénio Renzi, ex-collaborateur des "Cahiers du cinéma", travaillant aujourd’hui pour la revue en ligne (...)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 182577

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films  Suivre la vie du site Shining   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License