LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Love and Bruises > Love and Bruises

Love and Bruises


Articles de cette rubrique


Love and Bruises (Love and Bruises)

jeudi 8 décembre 2011 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Film suivant

Semaine du 8 au 13 décembre 2011


Soirée-débat mardi 13 décembre à 20h15

Film français (1h45, novembre 2011) de Lou Ye avec
Corinne Yam, Tahar Rahim et Jalil Lespert.

Synopsis : Hua, étudiante chinoise, habite à Paris depuis peu. Un jour, elle rencontre Mathieu, un jeune ouvrier qui tombe amoureux d’elle. Commence alors une histoire d’amour intense et passionnelle. Cette relation déstabilise Hua qui décide de repartir en Chine. Jusqu’à ce qu’elle prenne conscience de l’importance qu’a prise Mathieu dans sa vie.

Article de Danièle *** Bande annonce *** Dossier de presse *** Petite revue du net
BO France :



Une histoire d’amour tourmentée (Love and Bruises)

jeudi 8 décembre 2011 par Danièle

"Love and bruises" est un film de Lou Ye, réalisateur chinois, né à Shanghaï en 1965, qui est aussi scénariste et producteur. Dès son premier long métrage, "Weekend Lover", en 1994, il bénéficie d’une reconnaissance internationale. Ses trois derniers films sont en sélection officielle au Festival de Cannes et "Nuit d’ivresse printanière" en 2009 obtiendra le prix du scénario.
"Love and bruises" est une histoire d’amour tourmentée et sombre inspirée du roman "Fleur", censuré en Chine de la romancière Jie Liu-Falin co-scénariste de ce film. C’est l’histoire de Hua (Corinne Yam), jeune professeur de chinois vivant depuis peu à Paris. Elle rencontre Mathieu (Tahar Rahim) un ouvrier un peu bourru qui tombe amoureux d’elle. Cette histoire passionnelle entre cette étudiante érudite et raffinée et un prolo commence très durement, par un viol. Le film enchaîne les scènes d’amour, questionnant la sexualité, le mystère de la relation entre deux corps. Les amants s’entre-déchirent, se trahissent mais sont liés par le besoin impérieux d’être réunis.
L’histoire se passe à Paris, dans le Nord de la France et à Pékin. Paris est filmé au plus près, loin du Paris de cartes postales, au milieu des cageots de fin de marché ou des bistrots minables.
Les rôles principaux sont interprétés par des acteurs français. Le rôle féminin, celui de Hua est joué par Corinne Yam, énigmatique, mystérieuse. Tahar Rahim, découvert dans "Un prophète" de J. Audiard, actuellement en salles dans "Les Hommes libres" de I. Ferroukhi et "Or noir" de J-J Annaud est Mathieu, bouillonnant, violent, contradictoire.
Ce film peut être rapproché de ceux de quelques réalisateurs français tels que Catherine Breillat, Jean-Claude Brisseau, Christophe Honoré.



Petite revue du net pour "Love and Bruises" (Love and Bruises)

dimanche 4 décembre 2011 par Cramés

Thomas Sotinel

Étrangement, on trouvera dans cette idylle ultramoderne entre une petite-bourgeoise chinoise et un prolétaire français des échos de chansons réalistes qui résonnaient dans les cours de Belleville au temps de Damia ou de Germaine Montero. Sans le savoir (à moins que...), Lou Ye fait ressurgir la romance des amants maudits dans un Paris en voie de normalisation.

Lire l’article sur le site du Monde

Jean-Baptiste Morain

Lou Ye, qui n’a cessé d’essuyer les feux de la censure dans son pays, a trouvé en France le lieu idéal pour mettre en scène ce que peu de cinéastes français ont eu le courage de nous montrer parce que le sujet est encore tabou et ne leur attire que quolibets et railleries de petits-bourgeois.

Lire l’article sur le site des Inrocks

Arnaud Hée & Stéphane Caillet

Si le cinéaste apparaît très simpliste dans la représentation des milieux défavorisés français , il nous montre la vision qu’un artiste hors-Europe, ayant de surcroît connu la censure, peut se faire de notre pays et du mal-être qui empoisonne certains de nos citoyens. Si la description est grossière, elle nous renvoie en plein visage l’image désastreuse que l’on peut transmettre à des États en réel déficit de liberté et d’égalité. Nos chers principes fondamentaux en prennent un coup.

Lire l’article sur le site de Critikat



Rencontre d’un ouvrier français et d’une étudiante chinoise (Love and Bruises)

lundi 19 décembre 2011 par Claude

"Love and bruises", le dernier film de Lou Ye, inspiré de "Fleurs" de Jie Liu-Falen, très controversé, interroge l’essence même de la passion et la rencontre de deux milieux sociaux, de deux cultures - comme dans l’œuvre autobiographique d’Annie Ernaux ou dans "Ressources humaines" de Laurent Cantet.



Love and Bruises (bande annonce) (Love and Bruises)

mercredi 16 novembre 2011 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 331667

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Love and Bruises   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License