LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Pater > Pater

Pater

Articles de cette rubrique


Pater (Pater)

jeudi 22 septembre 2011 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - - - - - : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Film suivant

Semaine du 22 au 27 septembre 2011
Sélectionné au Festival de Cannes 2011
Soirée-débat mardi 27 septembre à 20h15

Film français (1h45, juin 2011) de Alain Cavalier avec Vincent Lindon, Alain Cavalier et Bernard Bureau

Synopsis : Pendant un an ils se sont vus et ils se sont filmés. Le cinéaste et le comédien, le président et son 1er ministre, Alain Cavalier et Vincent Lindon. Dans "Pater", vous les verrez à la fois dans la vie et dans une fiction qu’ils ont inventée ensemble.

Article de Claude *** Petite revue du net *** Bande annonce *** Dossier de presse ***17 minutes d’applaudissements
BO France : 331000



Paternité et transmission (Pater)

mercredi 28 septembre 2011 par Claude

"Pater" d’Alain Cavalier est un film déconcertant qui pose le problème de la paternité (de la transmission) et de la politique (faite de discours, de protocole, d’apparences sociales et vestimentaires) tout en constituant comme la plupart des œuvres de ce cinéaste exigeant, voire austère, une mise en abyme du cinéma, une réflexion sur un film en train de se faire puisque l’action pourrait se résumer à ce fil directeur : Alain Cavalier joue à être président de la République - et Vincent Lindon son Premier Ministre. On retrouve ici le minimalisme et la rigueur un peu austère, par-delà l’humour et les décalages, du cinéma d’Alain Cavalier : un budget et une équipe technique réduits, un décor limité aux appartements il est vrai cossus des deux acteurs, un scénario apparemment non écrit, se construisant au fil du tournage, en une seule prise paraît-il le plus souvent, une caméra vidéo au plus près des corps, le renoncement à une action traditionnelle, des acteurs jouant à être acteurs et pas seulement personnages, professionnels pour une fois et cette porosité, cette fluidité entre l’art et la vie, la fiction et le documentaire au point qu’on ne sait plus très bien parfois qui parle ou qui joue de l’acteur ou de l’homme d’État qu’il prend en charge.



Petite revue du net pour "Pater" (Pater)

lundi 22 août 2011 par Cramés

Next Libération (Olivier Séguret)

Dans un film hors norme, Alain Cavalier aborde les thèmes de la création, de l’amitié et du pouvoir.

Lire l’article sur next.liberation.fr

Marianne (Elodie Emery)

Que ceux qui ont été déçus par la Conquête de Durringer se rassurent, le film politique de l’année est bien dans les salles. Il s’appelle Pater, et c’est une leçon d’audace et d’intelligence.

Lire l’article sur le site de Marianne

Telerama (Aurélien Ferenczi)

Finalement, à quoi ressemble Pater, annoncé avant le festival de Cannes comme un ovni et salué lors de sa projection par une ovation d’une incroyable ferveur ? A pas grand-chose de connu...

Lire l’article sur le site de Télérama



Dix sept minutes d’applaudissements (Pater)

dimanche 25 septembre 2011 par Claude

Présenté en compétition au Festival de Cannes 2011, Pater a reçu 17 minutes d’applaudissements et de standing ovation de la part des spectateurs de la salle Lumière du Palais des Festivals : il avait été nominé 5 fois, pour la Palme d’or, le Grand Prix, le Prix du Jury, le Prix du Jury Oecuménique et le Prix de la Jeunesse.

Le synopsis en est simple : pendant un an ils se sont vus et ils se sont filmés. Le cinéaste et le comédien, le président et son 1er ministre, Alain Cavalier et Vincent Lindon. Dans "Pater", vous les verrez à la fois dans la vie et dans une fiction inventée ensemble.



Bande annonce (Pater)

vendredi 14 février 2020 par Cramés


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 320659

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Pater   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License