LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Belleville Tokyo > Belleville Tokyo

Belleville Tokyo

Articles de cette rubrique


Belleville Tokyo (Belleville Tokyo)

jeudi 8 septembre 2011 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Film suivant

Semaine du 8 au 13 septembre 2011
Soirée-débat mardi 13 septembre à 20h15

Film français (1h15, 2011) de Elise Girard avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm et Philippe Nahon.


Synopsis  : Un couple se dirige vers un train en partance pour Venise. Sur le quai, Julien annonce à Marie qu’il part en rejoindre une autre et s’en va, la laissant seule à Paris, enceinte. Bouleversée, Marie se refuse à être victime de cette situation. Elle trouve du réconfort dans son travail auprès de ses deux « cow-boys » de patrons, Jean-Jacques et Jean-Loup, qui dirigent un cinéma du quartier latin spécialisé dans les films classiques américains…

Article de Danièle *** Un premier film *** Petite revue du net *** Casting *** Bande annonce *** Dossier de presse ***Journal de débats
BO France :



Casting de Belleville Tokyo (Belleville Tokyo)

vendredi 9 septembre 2011 par Bruno

Réalisation  : Elise Girard

Acteurs

Valérie Donzelli : Marie Tourelle

Jérémie Elkaïm : Julien Tourelle

Philippe Nahon : Jean-Jacques

Jean-Christophe Bouvet : Jean-Loup

Dominique Cabrera : La mère

Jean-Pierre Girard : Le père

Margaret Zenou : Maya

Pascal Besson : Paul



Un premier film d’Élise Girard (Belleville Tokyo)

mercredi 14 septembre 2011 par Danièle

"Belleville Tokyo", est un film français sorti en juin 2011. La réalisatrice est Élise Girard dont c’est le premier film de fiction. Elle avait auparavant réalisé deux documentaires, l’un consacré aux cinémas Action à Paris et l’autre à Roger Diamantis, ancien directeur de la salle Le Saint André des Arts.

Élise Girard est une jeune réalisatrice née dans les Deux-Sèvres. Sa mère, très cinéphile l’emmenait beaucoup au cinéma surtout pour voir les films de la Nouvelle Vague. A 18 ans, elle fait ses études de Langues Étrangères Appliquées à Tours et rencontre, par hasard, dans un bar Maurice Pialat (qui tournait Van Gogh). Elle fait ainsi ses débuts de comédienne. Après divers cours de théâtre (dont le cours Florent) et quelques tournages, elle se rend compte qu’elle n’est pas assez malléable (dit-elle) pour devenir comédienne.
Grâce à un ami projectionniste au Grand Action, elle entre dans le circuit Action.



Belleville Tokyo (bande-annonce) (Belleville Tokyo)

lundi 22 août 2011 par Cramés


Petite revue du net pour "Belleville Tokyo" (Belleville Tokyo)

mercredi 31 août 2011 par Cramés

Critikat.com (Arnaud Hée)

Puis il faut bien préciser que le film tient pour beaucoup à l’interprétation de Valérie Donzelli, désarmante et charmante, pleine de fantaisie et de ressources dans tous les registres. [..] on se met notamment à attendre de Belleville Tokyo qu’il se permette autant d’audaces que "La Reine des pommes", réalisé par une certaine Valérie Donzelli, dont on n’a pas fini de parler après la retentissante réception de son second long,"La guerre est déclarée", à Cannes. Éclairage à double tranchant puisque si le film d’Élise Girard en profitera peut-être, il souffrira de la comparaison.

Lire l’article sur le site de Critikat

Cinéma Alhambra 78 (Claude Rieffel)

Bien qu’elle déclare être partie de la constatation que : y a pas mal de nanas qui se font larguer enceintes et personne ne parle de ça, Elise Girard, pour son premier long métrage de fiction, évite soigneusement la voie de l’étude sociologique ou du psychodrame naturaliste pour s’engager résolument sur la corde raide d’une comédie imprévisible, naviguant entre drame et loufoquerie avec une grâce de funambule.

Lire la critique sur le site du Cinéma Alhambra

Le Passeur critique (Cyrille Falisse)

Baigné d’une cinéphilie volontaire, Marie travaille comme programmatrice du cinéma Grand Action et Julien est journaliste de cinéma, le film fera certainement sourire les critiques et les cinéphiles. Il plaira aussi à ceux qui aiment un certain réalisme français, reproche souvent fait au cinéma d’auteur mais qui ici, par la pertinence de son propos, est plutôt gage d’une qualité indéniable et tremplin idéal pour la performance sanguine de son actrice principale, habitée d’une justesse infinie et d’un talent frisant le burlesque romantique...

Lire la critique complète sur le site du Passeur critique

Le Monde (Isabelle Regnier)

Avec une économie de moyens sans doute plus subie que voulue, mais dont elle s’accommode bien, Elise Girard explore l’imaginaire cinéphile en le confrontant à sa négation absolue : le réel, implacablement matérialisé par la future maternité du personnage principal.

Lire l’article complet sur le site du Monde



Belleville Tokyo (journal des débats) (Belleville Tokyo)

lundi 19 septembre 2011 par Claude

"Tokyo Belleville" est le premier long métrage d’Élise Girard, avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaim, actuellement à l’affiche pour "La Guerre est déclarée". Avec son titre mystérieux, qui semble décliner une impossible fuite exotique loin du Paris des amours défuntes et se survivant pourtant à elles-mêmes, ce film évoque une rupture amoureuse et le milieu du cinéma d’art et essai, autour des cinémas Action, dépositaires et ardents défenseurs du patrimoine.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 331427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Belleville Tokyo   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License