LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Alamar > Alamar

Alamar

Articles de cette rubrique


Alamar (Alamar)

jeudi 20 janvier 2011 par Cramés

Film précédent - - - - - - - - - - - -
 : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Film suivant

-  Semaine du 20 au 25 janvier 2011

-  Tiger Award au festival de Rotterdam

-  Grand Prix du Jury au Festival de Miami

-  Prix Fipresci au Festival du Film Latino-américain de Toulouse

Soirée-débat mardi 25 janvier à 20h00

Film mexicain (vostf, 1h10, décembre 2010) de Pedro Gonzalez-Rubio
avec Jorge Machado, Roberta Palombini, Natan Machado Palombini.

Synopsis : Durant les vacances, le petit Natan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer, destination Banco Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète. Dans ce cadre idyllique, un lien complice se resserre entre le père et son fils...

Article de Jean-Pierre *** Bande annonce *** Dossier de presse *** Petite revue du net *** Article de Claude
BO France : 49000



Petite revue du net pour "Alamar" (Alamar)

dimanche 26 décembre 2010 par Henri

Critikat.com (Sarah Elkaïm)

Premier long-métrage de fiction d’un jeune réalisateur mexicain, Alamar attise le regard et force l’admiration par sa finesse et la maîtrise d’un propos jamais bavard. Intelligemment pensé et balisé, le film, sans s’étirer en longueur, regorge pourtant d’images fascinantes. Une histoire de transmission sertie de bijoux de personnages.

Lire l’article sur le site de critikat

Paris Cinéma 2010 (Rob)

Le film de Pedro Gonzalez-Rubio se déroule au large de la barrière de corail de Chincorro, dont on comprend que l’UNESCO veuille en faire un site protégé : le lieu et ses couleurs ont de quoi couper le souffle au plus citadin d’entre nous.

Voir la totalité de l’article sur Paris Cinéma

France Nature Environnement

vous invite à voir Alamar, une fable écologique de Pedro González-Rubio (Mexique) primée dans de nombreux festivals, de Buenos Aires à Rotterdam !

Voir l’article sur le site de la F.N.E

les Inrocks

Un homme mexicain et une femme italienne se sont aimés, un enfant est né de cette brève romance. C’est le prologue d’Alamar, façon film de vacances. La femme est repartie à Rome, laissant l’homme, Jorge, mener une existence de Robinson dans le Banco Chinchorro, une des plus grandes barrières de corail du monde...

Lire l’article sur lesinrocks.com



L’avis des Cramés de la bobine à propos d’ "Alamar" (Alamar)

mercredi 19 janvier 2011 par Jean-Pierre

Né d’un papa pêcheur mexicain et d’une maman scientifique italienne que la vie a séparés le petit Natan laisse sa mère à Rome pour passer ses vacances avec son père chez son grand père. Le voilà dans « l’autre monde », loin de tout, celui des cabanes sur pilotis de la barrière de corail, celui des pêcheurs, des poissons et des langoustes,

de la mer et des espaces infinis. Natan multiplie les découvertes ; le grand père transmet son savoir-faire, une relation calme et tendre lie le père et le fils au rythme de la nature et de l’humain.



Alamar (Bande-annonce) (Alamar)

mercredi 22 décembre 2010 par Cramés


Alamar (journal des débats) (Alamar)

vendredi 28 janvier 2011 par Claude

"Alamar", film mexicain de Pedro Gonzales-Rubio, se situe entre le documentaire et la fiction. C’est un documentaire pour l’évocation dépouillée et superbe de la mer des Caraibes, de Banco Chinchorro, la barrière de corail la plus vaste du pays et la deuxième au monde, de la rude vie des pêcheurs, pour le caractère non professionnel des acteurs (le grand-père, Matraca, est effectivement pêcheur) ou le lien de parenté bien réel des comédiens dans la vie (Jorge et Natan sont père et fils à la ville comme à l’écran). Impression accentuée par la sobriété du film, voire son dépouillement, le minimalisme de l’intrigue et le jeu des acteurs qui donne le sentiment d’une improvisation ou d’un parfait naturel.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 331930

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Alamar   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License