LES CRAMÉS DE LA BOBINE
Accueil > Les films que nous avons programmés > Après la tempête > Après la tempête

Après la tempête

Articles de cette rubrique


Après la tempête ( Après la tempête)

dimanche 24 novembre 2019 par Cramés
Film précédentFilm suivant
Rétrospective Kore-Eda samedi 23 et dimanche 24 novembre 2019


6 nominations au Festival de Cannes 2016
Dimanche 24 novembre 2019 à 17h15

Présenté par Vincent Malausa
Le débat sera animé par Laurence Guyon
Vo, avril 2017, 1h58 de Hirokazu Kore-Eda avec Hiroshi Abe, Yoko Maki et Yoshizawa Taiyo

Synopsis : Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble…

Article de Laurence *** Dossier de presse *** Bande annonce *** Voir le blog *** Photos du Week-End
BO France : 159000



Tout le monde ne peut pas devenir celui qu’il voulait être ( Après la tempête)

dimanche 10 novembre 2019 par Laurence

Après la tempête est pour Kore Eda un film très personnel. L’idée de ce film lui est venue en 2001, après la mort de son père, alors qu’il rendait visite à sa mère qui vivait seule dans une cité HLM. Il a pensé filmer un jour une histoire sur cet ensemble de résidences. Des souvenirs d’enfance de paysage après la pluie s’y sont ajoutés, l’envie de filmer une famille après un typhon commença à prendre forme et les premiers mots du scénario furent : « Tout le monde ne peut pas devenir celui qu’il voulait être ». Un sujet fort.

Kore Eda retrouve avec ce personnage de père joueur invétéré, écrivain raté, père de famille défaillant l’amertume de ses très beaux Nobody knows (2004) et Still walking (2008). Pas de mièvrerie dans ce portrait d’une famille divisée. Chaque personnage est filmé avec soin, le huis-clos de la nuit du typhon permet l’analyse des sentiments, la réflexion de chacun.

« Avoir accepté les changements qui se sont opérés en moi après la mort de ma mère et de mon père donne ce film qui est celui qui me ressemble le plus. Après ma mort, si je me retrouve devant Dieu ou le Juge de l’Au-delà et qu’on me demande : “Qu’as-tu fait sur Terre ?” Je pense que je leur montrerai Après la tempête en premier. » (Hirokazu Kore-Eda)



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 319563

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Après la tempête   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License