LES CRAMÉS DE LA BOBINE

Fortunata femme pauvre, à la fois fragile et énergique

mercredi 19 septembre 2018 par Georges.J
Fortunata femme pauvre, à la fois fragile et énergique
Jasmine Trinca

« Jasmine Trinca déploie une énergie impressionnante dans son personnage de coiffeuse prise à la gorge par la vie, sans faire oublier les conventions du scénario ».

Ainsi commence la critique du Monde, qui est vraie comme sont vraies toutes les histoires que le cinéma nous raconte. Et c’est souvent le sort des films touchants d’être ainsi maltraités. Pourtant ce film de Sergio Catellitto ravi. Entre tragédie et comédie, il nous brosse avec tendresse et réalisme le portrait de Fortunata (la bien

Sergio Castelito

nommée ?), femme pauvre, à la fois fragile et énergique se bat contre la mouise et la malchance. (L’adversité comme on dit)

Fortunata est coiffeuse à domicile, elle tire le diable par la queue, mais n’est pas sans projet. Elle évolue dans les faubourgs romains, Rome que nous ne voyons pas souvent de ce côté-là, et que le film nous fait découvrir dans sa lumière. Fortunata rêve d’avoir son salon de coiffure. Elle a aussi un mari stupide, persécuteur et tyrannique qui refuse le divorce. Et, il y a Barbara, sa fille qu’elle aime plus que tout. Mais voilà, dans cette histoire où « tout va très bien » Barbara présente des troubles psychiques, elle est colérique, crieuse, cracheuse etc.… Et Fortunata la conduit chez un psy, C’est un tournant d’un film qui n’est pas sans surprise.

Et puis, dans le rôle principal, il y a Jasmine Trinca dont il faut souligner, si besoin en était, qu’elle est une magnifique actrice. Elle a fait ses débuts dans "La chambre du fils" poursuivi avec "Giorgia", "Nos meilleures années", "Le Caïman", "Une autre vie", l’Apollonide etc. Visiblement, elle sait choisir ses films. Ici, elle incarne son personnage avec une parfaite crédibilité, force et talent. D’ailleurs pour son rôle dans Fortunata, elle a obtenu à Cannes, le prix d’interprétation féminine dans la section « Un certain regard ».

Pour autant, il ne faut pas oublier les autres acteurs impeccables qui visiblement ont pris plaisir à faire ce film. Un film cruel, joyeux et réaliste comme le sont les contes, Un film qui rappelle les grandes heures du cinéma italien.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 14 / 252474

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous les films que nous avons programmés  Suivre la vie du site Fortunata   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License